Rechercher
  • CO Créations

MARKETING ET COULEURS

La couleur n'est pas une simple question de goût. Elle influence considérablement notre humeur, nos désirs, notre productivité ou encore nos décisions. En marketing et publicité, elle revêt une importance toute particulière. Il est essentiel de comprendre comment les couleurs nous affectent afin de choisir les bonnes !



La psychologie des couleurs nous explique comment et pourquoi celles-ci produisent différents effets sur notre subconscient. N'oublions pas que nous sommes tous des êtres profondément émotionnels !


De nombreuses expressions familières font d'ailleurs des analogies entre les couleurs et les émotions. Ainsi, l'on peut être vert de rage, rouge de honte, rire jaune, broyer du noir, éprouver une peur bleue ou voir la vie en rose.


Pour une entreprise, un mauvais choix de couleurs peut être catastrophique en terme d'image. Il est donc primordial d'en connaître les tenants et aboutissants afin d'effectuer les bons choix.


Les couleurs interagissent avec notre mémoire. Un logo, une affiche, l'emballage d'un produit, mais aussi la décoration d'un bureau ou d'un commerce éveillent automatiquement certains sentiments qui orientent notre raisonnement et nos choix, notamment de consommation.


Les spécialistes estiment à 90 secondes le temps dont un consommateur a besoin pour identifier la valeur, la fiabilité et la pertinence d'un produit. La couleur interviendrait à hauteur de 60 à 90% dans ce processus. Elle est ce qu'on retient en premier, avant les formes et les mots.


Et vous, quelle couleur vous représente le mieux ?



Espoir, confiance, dynamisme, tonicité, joie, optimisme, rapidité, logique, bonne humeur...


Un peu d'histoire

Dans l'Antiquité, le jaune est plébiscité dans de nombreuses cérémonies pour son côté lumineux et solaire. Boudé au Moyen-Âge, où on l'associe aux traîtres, son blason est redoré dès la fin du XIXe siècle, notamment grâce à l'Art. Il plaît aux impressionnistes (Van Gogh et ses fameux tournesols), avant de devenir un incontournable de l'art abstrait.


En communication visuelle

Le jaune est présent dans les secteurs de l'agroalimentaire, l'électronique ou la mobilité par exemple.


Le saviez-vous ?

Offrir un bouquet de roses jaunes symbolise la joie, la bienveillance ou l'affection (amour platonique). Ce geste est parfaitement adapté dans une relation d'amitié.



Liberté, créativité, naturalité, fraîcheur, vérité, sécurité, confiance, plénitude, harmonie...


Un peu d'histoire

Il semblerait que nos ancêtres étaient peu sensibles à cette couleur. Lorsque Homère décrit la mer dans son Odyssée, elle n'est pas bleue mais sombre comme du vin. Constatant qu'elle est absente de nombreux textes anciens, philosophes et linguistes émettent alors l'hypothèse selon laquelle cette couleur était très peu évoquée tout simplement parce qu'il n'existait pas de mot pour la nommer.


En communication visuelle

Le bleu est très populaire car il provoque un effet positif. Il est souvent utilisé dans des domaines comme la finance, la santé ou la technologie.


Le saviez-vous ?

C'est la couleur préférée des Occidentaux, quels que soit leur sexe, leur âge et leur niveau socioprofessionnel.



Amour, chaleur, passion, sensualité, puissance, énergie, conquête, dynamisme, urgence...


Un peu d'histoire

Le rouge est la première couleur que l'homme occidental a maîtrisée, aussi bien en peinture qu'en teinture. Symbole de puissance et de majesté dans l'Antiquité, elle prend une dimension religieuse très importante au Moyen-Âge. Au XVIe siècle, elle est en déclin, symbole de l'amour et de la gloire, mais aussi de l'orgueil, de la violence et de la luxure. Elle progresse à nouveau fortement quelques siècles plus tard en endossant une dimension idéologique et politique.


En communication visuelle

Le rouge permet d'attirer l'attention lors de liquidations ou de promotions. On le retrouve dans des produits à connotation virile ou qui veulent communiquer la passion, la performance (sport, automobile), mais aussi chez les marques qui ciblent les jeunes (Coca, Nintendo, Virgin, Lego).


Le saviez-vous ?

Dans la restauration, le rouge est utilisé dans le mobilier ou sur les murs pour augmenter la sensation de faim.



Équilibre, nature, santé, confiance, croissance, fraîcheur, écologie, détente, bien-être...


Un peu d'histoire

Tout comme le bleu, le vert est rarement cité dans les textes anciens. Au Moyen-Âge, il devient une couleur liturgique par excellence. Peu populaire à la Renaissance, le vert est réhabilité à partir du XVIIIe siècle et sa période pré-romantique, où il réapparaît dans de nombreuses œuvres. En plus de représenter les merveilles de la nature, il devient symbole des idées nouvelles et de la liberté.


En communication visuelle

Le vert est plébiscité par les enseignes actives dans la protection de l'environnement, la santé ou les produits naturels.


Le saviez-vous ?

Cette couleur est abondamment utilisée en science-fiction pour représenter différentes créatures (extraterrestres, superhéros, fées, sorcières, lutins ou génies). Cela vient de notre héritage culturel où le vert tient le rôle de l'étrange, de l'ailleurs, du fantastique.



Douceur, féminité, enfance, innocence, tendresse, bonheur, romantisme, optimisme...


Un peu d'histoire

Au Moyen-Âge et à la Renaissance, le rose est une couleur masculine, voire même virile. De nombreuses peintures représentent d'illustres hommes vêtus de rose, comme Henri IV en 1606. La couleur se féminise au XVIIIe siècle avec la marquise de Pompadour, qui la porte abondamment. Aujourd'hui, le rose plaît ou irrite, mais ne laisse personne indifférent.


En communication visuelle

Le rose est très utilisé pour tout ce qui touche à l'enfance, mais aussi la confiserie, les loisirs créatifs ou les produits cosmétiques.


Le saviez-vous ?

Des cellules roses en prison : voici la nouvelle mode ! Ses vertus apaisantes permettraient de faire baisser le taux d'agressivité des détenus.



Nature, terre, douceur, solidité, sérénité, rusticité, traditionalisme, authenticité, chaleur...


Un peu d'histoire

Cette couleur tertiaire, mélange des trois couleurs primaires, est la moins aimée de toutes, bien qu'elle soit très répandue dans la nature. Elle évoque en effet la saleté et la pauvreté, puis, associée à une période sombre de l'histoire, lorsque les soldats nazis en font leur couleur dans les années 1920, la violence. Aujourd'hui, le brun est très apprécié pour son côté rustique et authentique, profondément bon et rassurant, solide et fiable.


En communication visuelle

On retrouve le brun dans l'artisanat, la culture, le domaine culinaire (chocolat, café, produits du terroir) ou encore dans certaines gammes de produits masculins.


Le saviez-vous ?

Contrairement à nous, les Français utilisent très peu le mot brun (sauf pour parler des pelages et des cheveux) dans le langage courant, lui préférant le mot marron.

0 vue

co créations sàrl | Grand’Rue 29  1262 Eysins (VD)  022 362 23 17